Après des études de philosophie à l’université de Caen, Mélodie part à Avignon où elle entre au Conservatoire d’art dramatique. Elle y suit, entre autres, les cours d’interprétation de Jean-Yves Picq et Pascal Papini. Elle joue Bleus Carmin, un monologue à partir du texte Emoi au bord du monde d’Adeline Picault.

Photo book Mélodie

© Manuel Abeila

Depuis elle vit à Paris. On l’a vu jouer dans La plus forte d’August Strindberg avec la compagnie L’Autre et moi et dans des spectacles jeune public. En 2013, avec la compagnie Du Jeu dans les Charnières, elle monte Qui m’aime me nuise…, une forme hybride alliant théâtre et jazz à partir de textes de Dorothy Parker ; elle partage la scène avec le pianiste Antoine Karacostas. Elle a aussi réalisé trois courts-métrages (dont une coréalisation avec Thomas Lesourd). Par ailleurs elle a été chroniqueuse pour le blog d’Arte, assistante sur le Marché du film de Trouville et coordonnatrice du Kinolab, un laboratoire de création audiovisuelle au festival Off-Courts. En 2015, elle écrit sa première pièce : J’ai pris mes jambes à mon corps … et elle entreprend des études dans le Master Création artistique, mention dramathérapie à l’université Paris Descartes. En tant que comédienne, elle continue de jouer dans des spectacles jeune public et elle participe au développement de la compagnie Caravelle Project.